Gloucester et rockport

Road trip au Massachusetts : Gloucester et Rockport

Il n’y a pas toujours besoin de partir très loin pour profiter de ses vacances. Cet été, j’ai découvert un nouveau coin des États-Unis : le bord de l’océan atlantique, dans le Massachusetts, et les villes de Gloucester et Rockport.

Évidemment, j’adore profiter de mes vacances pour parcourir de nouvelles contrées dépaysantes et lointaines. Le plaisir de voyager, c’est pour moi l’excitation à l’idée de prendre l’avion, les papillons et la légère angoisse lorsqu’on débarque dans une ville très différente pour la toute première fois, la joie de découvrir une nouvelle gastronomie…

Par contre, cet été, j’ai décidé d’opter pour un voyage moins dépaysant et à distance faisable en automobile : la côte est des États-Unis.

Massachusetts, Gloucester et Rockport.

 

J’ai une relation un peu d’amour-haine avec les États-Unis.

Le pays a longtemps représenté pour moi tout ce que je détestais : la surconsommation, la nourriture excessive, les inégalités, l’absence d’aide sociale, le travail à outrance… Avec le temps, j’ai bien vu que les États-Unis sont si vastes qu’ils proposent de multiples expériences. Et comme tout le monde, j’ai développé une fascination pour certaines facettes du pays.

J’y vais souvent et je trouve qu’on peut y vivre des expériences vraiment extraordinaires, surtout pour ce qui est de la nature.

Six heures de route pour mettre les pieds dans l’océan

Je n’étais jamais allée dans le coin de Gloucester et Rockport. Pour ceux qui connaissent le Maine, cela peut s’équivaloir, mais la température de l’eau est plus chaude, et les attraits touristiques un peu plus diversifiés et complets.

Gloucester, c’est le plus ancien port de pêche des États-Unis. La ville a été fondée en 1604.

Rockport, la ville voisine, a été fondée en 1623.

Rockport

Dans les deux villes, préparez-vous à une avalanche de petits bateaux beaucoup trop mignons et d’impressions de carte postale.

Là-bas, le patrimoine est jalousement préservé et l’ensemble du coin est hautement pittoresque. On y mange des fruits de mer à profusion (surtout du homard!).

Le coût de la vie est relativement élevé. Pour les petits budgets, il est très difficile de trouver un logement; le moindre motel dépasse de loin le 100$. Il est possible de camper, mais il faut réserver. Pour un voyage plus spontané, il faut prévoir de dépenser!

Gloucester et Rockport : une vue à couper le souffle

Mais la vue le vaut largement : chaque moment de la journée donne son lot de splendeur : la lumière du matin magique, le midi étincelant et le coucher de soleil de toutes les teintes du rosé. Même la pluie apporte une touche mélancolique au décor.

Gloucester

La fin de semaine, le coin est prisé par les Bostoniens. En y allant en pleine semaine, on s’assure plus de tranquillité et moins d’attente dans les restaurants.

Il y a différents types de plages : des plus sauvages comme des plus familiales.

Plage de Gloucester

 

L’eau y est quand même froide; je n’ai pas vraiment nagé. Cependant, les habitants nous ont dit que la température était vraiment inférieure à la normale.

Un beau coin à découvrir pour changer des lacs du Québec!

 

Consultation gratuite

Parlez-moi de votre projet

Merci pour votre message. Il a été envoyé.