Bilan de 6 mois à mon compte : inspirer, faire rêver, raconter une histoire.

Voilà 6 mois que je me suis lancée à mon compte. Je me dis que ça serait bien de faire un petit bilan.

Le temps a passé si vite. Je n’ai pas l’impression que cela fait déjà une demi-année que je suis ma propre patronne! Il faut dire que ces derniers mois ont été bien remplis.

Bilan : 6 mois en tant que travailleuse autonome

Sans surprise, les 3 raisons qui m’ont poussée à devenir travailleuse autonome ont pris encore plus de sens. La voie de l’autonomie semble cadrer parfaitement avec ma personnalité.

Par contre, je reprends un peu mon souffle depuis la fin juin.

Comme je l’ai expliqué dans mon précédent article, j’ai un peu plus de temps pour moi, après avoir travaillé à double temps plein pendant 2 mois et demi.

Je pourrais avoir peur de l’avenir puisque deux de mes gros contrats se sont terminés.

Je pourrais être tentée de postuler à des emplois. Depuis quelques semaines, les offres d’emploi en marketing circulent à profusion.

Je suis plutôt plein d’espoir pour la suite! Je sens que le monde du travail autonome a encore beaucoup de choses à m’offrir.

Jusqu’à présent, j’ai foncé sans trop réfléchir. Je n’ai pas pris le temps de bien visualiser ce que je voulais vraiment faire de cette aventure.

Je sens que j’ai maintenant besoin de faire des choix.

Faire des choix, c’est toujours un peu effrayant

Je me suis lancée avec un objectif de devenir travailleuse autonome en général, c’est-à-dire peu importe les contrats qu’on m’offrirait (tant que c’était du marketing évidemment). Le but était surtout de goûter à la liberté d’être à mon compte et de vérifier si c’était un univers qui me convenait.

Pour l’instant, je peux dire que j’ai trouvé en effet mon bonheur en épousant ce style de vie.

Mais maintenant, il faudrait que je devienne plutôt une travailleuse autonome spécialisée.

Tant qu’à être ma propre boss, je vais m’assigner les tâches que j’aime vraiment beaucoup!

Certains me diront que c’est le jeu de se lancer à son compte : accepter des contrats qui ne nous correspondent pas forcément.  Mais j’ai envie de croire que je peux y arriver : me spécialiser en création de contenu.

Ce qui veut dire quoi? Écrire. Prendre des photos. Créer tout simplement.

Plan pour les 6 prochains mois : inspirer, faire rêver, raconter une histoire

Je ne pense pas y avoir de valeur ajoutée en marketing traditionnel. Je trouve mon bonheur dans le marketing de contenu.

Inspirer. Faire rêver. Raconter une histoire.

 

En tant que client d’autres entreprises, c’est comme ça qu’on peut me fidéliser.

Peut-être que ça prendra plus de temps à m’attraper, mais une fois que j’aurais fait mon premier achat, vous risquez de me garder pour des années. Parce que j’aime acheter auprès d’entreprises qui m’ont marquée; des entreprises qui ont fait des efforts pour venir me chercher et me séduire; des entreprises dont l’histoire, les valeurs ou le fonctionnement correspondent plus à ce que je suis.

En tant que spécialiste en marketing, c’est ce que je conseille de faire à tous mes clients.

Inspirer. Faire rêver. Raconter une histoire.

Prêt à faire le saut avec moi?

Consultation gratuite

Parlez-moi de votre projet

Merci pour votre message. Il a été envoyé.